Claudie Dadu


« Tout le monde, dans le milieu artistique, connaît Claudie Dadu, elle est la femme à barbe Elle se promène dans les vernissages avec une barbe noire fournie et provocante, constituée par sa longue chevelure qu’elle a ramenée sur son menton.
Elle fait également des dessins d’un seul trait. Ce sont des œuvres fines et subtiles, réalisées à l’aide de ses cheveux sur le papier blanc. Souvent des portraits, parfois des gros plans de positions érotiques.
- Le cheveu est-il, pour vous, un élément graphique, comme un coup de crayon?
- Oui, il devient la ligne. C'est un trait de dessin tout prêt. Le cheveu n'est ni coupé ni arraché, il est récolté tous les jours. Il est installé, c'est le jeu. Il n'est plus le sale cheveu dans le lavabo, mort et répugnant. Répulsion, séduction. Il est sublimé. C'est un facteur d'émotion, d'étonnement, de grâce.
- Il retrouve la vie...
- Qui ne tient qu'à un fil, enchaîne-t-elle du tac au tac. À quoi ça tient, la vie? À un cheveu.
Je souris.
- Fil long, poil lent, ajoute-t-elle avec gouaille.
J'entends filon poilant. J'ai un peu de mal à suivre mais je suis sous le charme. Elle a le sens de la raillerie subversive des mots. Son humour est piquant.
La démarche artistique de Claudie Dadu pose aussi, à sa façon discrète et sans ostentation, la question de la difficulté de la place de la femme.
De loin, les cadres semblent vides et, lorsqu'on s'en rapproche, dans un espace plus intime, les traits des cheveux apparaissent. Les contours, d'abord invisibles, se distinguent, élégants, nets et précis, sous le verre. Ils ont l'air d'être en suspension. Comment tiennent-ils?
Je regarde les dessins encadrés de sa série érotique qu'elle a étalés sur des tables. Les détails organiques signifiés par la mince épaisseur du cheveu perdent leur charge obscène pour devenir pudiques et aériens.
C’est, me semble-t-il, une habile façon d’alléger le poids des choses. »

Pierre Tilman L’enquête à Sète, extrait

Pierre Tilman a publié plus d’une trentaine de livres. Il a écrit des livres sur des artistes, notamment Peter Klasen, Erro ou Jacques Monory et Robert Filliou.


Cheveu vous dire !
Avec un cheveu sur la langue ?


Qui ne connait pas les expressions telles que : « arriver comme un cheveu sur la soupe », « tirer par les cheveux », « ça tient à un cheveu » ? Là, ingénieusement, l’artiste Claudie Dadu tient un « fil long, poil lent » comme l’intitulé de l’une de ses œuvres réalisées avec des cheveux. Revendiquant la légèreté, l’élégance, la suspension, sa fascination pour le vivant, cette artiste nous met face à nos questionnements sur la place et la représentation du corps à la frontière de l’espace privé et de l’espace public. Les processus créatifs de Claudie Dadu, engageant des expériences corporelles, l’ont mené à inventer une technique de dessin où les traits de ses dessins sont ses cheveux, des lignes souples et continues. On se demande où commencent et où finissent ces traits en cheveux installées sous le verre. On s’interroge aussi sur la façon dont ils tiennent… Dans l’espace où ces dessins sont exposés et selon notre distance de perception, ils apparaissent ou redeviennent invisibles…
Dans les portraits, aussi bien que dans les parties de corps qu'elle dessine, ses cheveux, utilisés comme éléments graphiques, confèrent à ces lignes fines et subtiles un étonnant pouvoir de vie d'autant plus surprenant lorsque l’on pense que ces cheveux sont ceux qu'elle ramasse tous les jours, donc des cheveux morts…

Vous avez peut-être croisé cette plasticienne lors de ces expériences où elle propose, avec des coiffures dites « coiffure d’âmes » de déjouer nos préjugés, au détour d’une déambulation aussi bien dans des lieux publics ordinaires que dans des vernissages d’expositions ou des foires d’art contemporain. Performance ou juste une présence pour mettre en expérience directe une sculpture capillaire ? Cette artiste avait coiffé Ben Vautier avec une sorte de barbe faite avec ses cheveux à l’école des Beaux Arts de Paris lors de la manifestation le « Tas d’esprit », ou encore couvert le crâne de Jean Christophe Averty lors des « Etats Généraux du Poil » au Palais de Tokyo à Paris, ou bien encore elle a traversé la FIAC un ton au dessus, sa « Coiffure d’âmes », devenue intégrale, évoquant une sorte de burqa en cheveux (poil qui voile ?) L’artiste procède ainsi à un retournement visuel et culturel.

Provocant le trouble des formes et l’ambiguïté des apparences, cette artiste propose aussi des réflexions sur les pressions sociales exercées sur les corps et leurs représentations.

En 2008, au Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc Roussillon à Sète, elle présentait dans une conférence son « Gant de paresse » (récemment réexposé au Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc Roussillon à Sérignan avec les éditions Strobo). En 2012 elle réalise « AVEC ELLES »un série de portraits (toujours en cheveux) de plusieurs femmes signataires du fameux « manifeste des 143 salopes » pour une Collection publique. Elle prépare actuellement une exposition personnelle intitulée « fil long poil lent» à Sète .

Pour en savoir plus sur ces dessins faits avec ses cheveux ou ses coiffures d’âmes, ainsi que sur ses expositions, visiter le site de l’artiste Claudie Dadu. www.dadu.fr

Ce site s’adresse particulièrement aux :

Claudie Dadu vit à Sète
DNSEP obtenu à L’Ecole des Beaux Arts de Toulouse en 2007
Atelier résidence a l’ancien collège Victor Hugo de la vile de Sète (visite sur rendez vous)

L’équipe de Drawingpalace

Drawingpalace : Portail d’art contemporain spécialisé dans la sélection de sites d’artistes dans le domaine des arts plastiques et visuels, et donc les pratiques et les théories sur le dessin contemporain sont les plus pertinentes et surprenantes

Rubriques / arts graphiques et plastiques / dessins / œuvres réalisées avec des cheveux / art contemporain / agenda expositions / réseaux artistes / performances / cv - biographie / diplômes d’écoles des beaux arts / résidence d’artistes/ éditions / collections publiques / fondations pour l’art contemporain /cheveux dans l’exposition / œuvres sur papier / dessin contemporain / galerie spécialisées dans le dessin / artiste femme / art du portrait / graphisme et dessin organique /


Drawingpalace est en construction


Exposition dessins en cheveux Dadu - Version Pdf